Les troubles neurologiques et psychiatriques constituent un problème majeur de santé publique. Les accidents vasculaires cérébraux touchent une personne sur 600 chaque année, les douleurs neuropathiques affectent plus de 7% de la population, la dépression majeure de 5 à 10% ...

La stimulation magnétique transcrânienne (TMS) peut être utilisée pour traiter ces maladies en modulant localement l'activité neuronale par des impulsions électromagnétiques courtes générées par un stimulateur. Indolore et non invasive, la TMS peut se pratiquer de manière ambulatoire.

De nombreux travaux étudient la TMS comme nouvelle solution pour d’autres troubles neurologiques ou psychiatriques (fibromyalgie, acouphènes, algodystrophie, maladie de Parkinson, troubles obsessionnels compulsifs, addictions, anxiété, hallucinations…), et les applications devraient se multiplier dans les prochaines années.